𝐋𝐞𝐬 𝐟𝐞𝐮𝐢𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐦𝐨𝐫𝐭𝐞𝐬 𝐬𝐞 𝐫𝐚𝐦𝐚𝐬𝐬𝐞𝐧𝐭… 𝒑𝒂𝒔


L’automne est pleinement là. Les feuilles des arbres mettent à jour leurs teintes cachées durant l’été et se laissent tomber au sol avant les premières gelées. C’est le temps de Prévert, le temps des feuilles qui se ramassent à la pelle… Tous les arbres perdent leurs feuilles. Oui tous. Les feuillus les perdent toutes à la même période avec le changement de saison. Mais en réalité, même les conifères (sapins, épinettes, tuyas, if, cyprès…) perdent leurs feuilles ou leurs aiguilles, devrais-je dire. Seulement, ils les abandonnent régulièrement, jour après jour, comme nous, nous perdons nos cheveux. Bref, ils se renouvellent.

En ce mois d'octobre, sur nos trottoirs, nous pelletons. Dans nos jardins, sur notre gazon qui sera bientôt couvert d’un manteau blanc, nous pelletons. Nous remplissons alors des sacs et des sacs de feuilles! D'immenses sacs de feuilles que nous amenons je ne sais où…


𝑬𝒏𝒕𝒆𝒏𝒅𝒆𝒛-𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒍𝒆 𝒔𝒐𝒍 𝒄𝒓𝒊𝒆𝒓 𝒇𝒂𝒎𝒊𝒏𝒆?

Si nous pelletons, nous privons la faune du sol de sa fête des récoltes, de son 𝘛𝘩𝘢𝘯𝘬𝘴𝘎𝘪𝘷𝘪𝘯𝘨. Imaginez! C’est le festin tant attendu!

En effet, ces feuilles qui font parties des déchets des arbres sont une source incroyable de nourriture pour champignons, bactéries, micro et macro-organismes en tous genres, dont nos indispensables vers de terre. Imaginez tout ce petit monde se délectant de tant de bonne nourriture, qui ira à son tour déposer ses excréments un peu partout, qui eux-mêmes serviront de nourriture à d’autres… le grand cycle de la vie!

L’hiver sera festif à ces êtres de bas étages, et une grande montagne d’excréments sera alors battit, et servira de succulente nourriture à ses mêmes arbres au printemps suivant.

Bonne nouvelle! Plus besoin de plier le dos, 𝐥𝐞𝐬 𝐟𝐞𝐮𝐢𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐦𝐨𝐫𝐭𝐞𝐬 𝐬𝐞 𝐥𝐚𝐢𝐬𝐬𝐞𝐧𝐭 𝐚𝐮 𝐩𝐢𝐞𝐝 𝐝𝐞𝐬 𝐚𝐫𝐛𝐫𝐞𝐬.

30 vues

Christelle Fournier Permaculture

  • Black Facebook Icon