Nous sommes des éco-pédagogues de la permaculture

Saviez-vous que nous, formatrice-eur-s en permaculture sommes des éco-pédagogues?


Il existe de nombreux courant en éducation qui ont été théorisés depuis des siècles. Pourtant lorsque nous observons les différents courants, c'est bien celui de l'éco-pédagogie qui englobe le mieux cette forme de transmission si spécifique que propose la permaculture.


Nous sommes nombreuse-eux à transmettre la permaculture à travers des ateliers mélangeant théorie et pratique terrain et rétroaction proposé par le fameux OBREDIM de la permaculture. Nous y intégrons autant que faire ce peut les approches systémique et holistique de la permaculture ainsi que des formes ludiques de transmission à la fois théorique et concrète.

Nous sommes des éducatrice-eur-s en environnement spécialistes de la permaculture. Mais plus que cela, nous sommes des pédagogues par le fait même que nous observons, comme le propose la permaculture, nos pratiques de transmission et nous les bonifions afin de nous adapter aux contextes et à notre propre niveau. Le fait d'être à la fois la théoricienne et la transmettrice fait de nous des pédagogues.


De plus, cette approche holistique du monde et de l'environnement est en fait une approche pédagogique théorisée dans les années 90 au Costa Rica par Francisco Gutiérrez, un chercheur spécialiste de la pensée de Paulo Freire. Elle est aujourd'hui très étudiée au Brésil, entre autre, via le centre d'éco-pédagogie est l'Institut Paulo Freire. Cette approche met la planète au centre de l'éducation. Elle propose également d'appuyer la transmission via les intelligences émotionnelles et les 5 sens afin d'enrichir en profondeur notre connexion aux vivants et à la beauté du monde.




J'aime l'idée que la permaculture a été théorisée en Australie, passant par des touches japonaises et dont l'approche pédagogique a grandi en parallèle, sans le vouloir, en Amérique latine.


L'éco-pédagogie met en avant 11 principes inscrit dans la Charte de la Terre.

En résumé, voici les onzes principes


1) La planète est une communauté unique

2) La terre mère est un organisme vivant et en évolution

3) Une nouvelle conscience qui sait ce qui est soutenable, pertinent et fait sens pour notre existence

4) La tendresse pour cette maison. Notre adresse est la terre

5) La justice socioéconomique : la terre est un grand pauvre, le plus grand de tous les pauvres

6) Une pédagogie biophile (qui défend la vie) : participer, communiquer, partager, problématiser, mettre en relation, s'enthousiasmer

7) Une conception de la connaissance qui admet qu'elle ne peut être intégrée que dans le partage

8) La promenade avec sens (vie quotidienne)

9) Une rationalité intuitive et communicative : affective et non instrumentale

10) De nouvelles attitudes : rééduquer le regard ; le coeur

11) Une culture de la soutenabilité : écoformation. Élargir notre point de vue


Ceci étant, l'éco-pédagogie tel que théorisé est critiqué. Il me semble intéressant de pousser le concept plus loin. Pour celle et ceux qui en ont le gout, voici un article critique de ce courant pédagogique.

123 vues

Christelle Fournier Permaculture

  • Black Facebook Icon