Permaculture : Agroécologie et Intelligence Collective

Dernière mise à jour : 5 mars 2020

La Permaculture se base sur trois principes éthiques : PRENDRE SOIN DE LA TERRE, PRENDRE SOIN DE L’HUMAIN et PARTAGER ÉQUITABLEMENT.

Ces trois principes supposent de trouver des stratégies d'application qui peuvent être mis en lumière via l'Agroécologie et l'Intelligence Collective.



Agroécologie

Le principe le plus connu de tous est le plus traité dans les ouvrages est celui de PRENDRE SOIN DE LA TERRE. Il est à la base même de l’idée émise par David Holmgren et Bill Mollison, les deux fondateurs du concepts et du terme de Permaculture, bien que déjà bien traité mais sous un autre prisme par Masanobu Fukuoka. Leur constat était pour ces trois hommes (connus car restés dans la littérature), que le système de production alimentaire et l’agriculture conventionnelle des années 70 ne faisaient aucun sens et étaient destructeurs de la biodiversité. Aussi, l’idée était de remettre le monde du vivant et des quatre éléments au coeur de la réflexion, des stratégies culturales, des actions et donc de l’éthique lorsque nous tentons de nous nourrir.

J’aime l’idée que les pratiques culturales et l’approche humaniste de l’agroécologie rendent compte justement de ce 1er principe éthique de la permaculture. Et chose incroyable, de nombreux artisans de notre agriculture, à travers le globe, connaissent déjà très bien ces techniques culturales.